Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Comment arriver à décrire la folie qui se dégage de l'univers de Borderlands? Belle surprise sortie de presque nul part, il y a déjà 3 ans de cela du studio Gearbox ! Le plus simple c'est de balancer dans la folie que ce titre dégage...Bienvenue dans l'univers si particulier de Borderlands!

L'histoire se déroule à nouveau sur la planète Pandore.Votre premier contact avec le jeu (ou plutôt son univers), vous annonce directement la couleur et est assez violant, car Pandore est dirigée par un tyran, surnomé le "Beau Jak" celui-ci dirige la planète d'une main de fer, grâce à son armée de robot, il y protège un trésor bien plus précieux que tout sur cette planète, l'éridium, un métal qui à fait son apparition avec la découverte de l'Arche extraterrestre du premier épisode. Et en bon méchant, il vous laissera pour mort au début, un grand classique, mais c'était sans compter sur notre super Wall-E hyper déjanté, Clap Trap déjà présent dans le premier opus, je vous rassure de suite, il n'a pas changé et vous cassera toujours aussi vite les oreilles, mais vous lui devez la vie donc pas de déboulonnage (enfin pour le moment)

Après une intro qui vous donne directement le ton sur cette expérience de jeu, place à la présentation des principaux protagonistes, et comme c'est souvent le cas on vous laisse choisir votre classe de personnage.

Elles sont au nombre de 4 pour le moment et une 5éme est déjà au programme pour ceux qui auront craqué pour les éditions collectors...Pour les autres, faudra passer par la case DLC (ben oui je sais c'est cruel). Vous pourrez bien entendu personnaliser vos personnages grâce aux diverses apparences proposées et la c'est le bonheur...car presque toutes les folies sont permissent et ainsi vous démarquer tout en continuant à débloquer de nouvelles apparences durant votre périple et en changer à tout moment via des bornes "modif éclaire".

Petit coup de "zoom" sur ces différentes classes...car les héros du premier ne sont plus, mais rassurez-vous, vous retrouverez bien vite vos marques avec des classes quasi similaire à l'épisode originel.

La "siren" répondant au doux prénom de Maya (gare à ses regards langoureux), le "défourailleur" Salvador équivalent au "berserker" Brick du premier épisode (celui qui fait pas dans le détaille en bref !) et enfin le "commando" Axton qui reprend les trait du "Soldat" Roland.

Maintenant place à la nouvelles classes, le très mystérieux Zéro dit le "chiffre" ou le "chiffre zéro" c'est comme vous préférez, il s'avère être un assassin polyvalent et rudement efficace. Pour finir la seconde nouvelle classe, mais hélas réservé aux collectionneurs aigu, la "Mécromancienne" Gaige, qui deviendra à coups sur une des classes les plus jouées en mode online.

Les habitués du premier épisode retrouverons directement les mécaniques général, les commandes sont simples, intuitives et répondent au doigt et à l'œil, même l'arbre des compétences est relativement facile à prendre en main, divisé en 3 catégories de 5 à 6 niveaux chacuns, les armes évoluent en fonctions de l'éridium récolté.

Pour la partie graphique, le moteur en cell shading à encore été amélioré et offre un niveau de détails vraiment impressionnant tout en utilisant une palette de couleurs qui renforce encore un peu plus la folie qui se dégage de cette univers,aux allures de Westerne post-apocalyptique à tendance Mad Maxienne saupoudré pris entre le RPG et le FPS!

Mais n'oublions pas que Pandore est tout sauf une terre d'accueille et la planète dispose d'un bestiaires assez impressionnant qui ne vous laisseras pas une seconde de répit, Faites bien attention ou vous mettez les pieds si vous ne regardez pas ou vous allez, il faudra batailler sévère pour sauver votre peau mais qui dit gros monstres, dit arsenal bien lourd pour blaster (bien entendu en rapport avec la classe de votre personnage) tout ce qui bouge sans pour autant présenter le moindre remords.

L'exploration de Pandore à fait partie des gros chantiers de ce deuxième épisode, car la superficie de Pandore risque de vous surprendre tant les décors dans lesquels vous évoluerez sont vastes et variés, du très bon boulot parsemé de bonus et des nouvelles armes le tout agrémenté de monstres énormes, c'est Disney World en un mot.

En bref que retenir de ce Borderlands 2, eh bien tout simplement qu'il vous faudra, vous apprêter à prendre le risque de sombrer dans un monde totalement délirant ou tout est permis, tant l'univers que Gearbox Software à su une fois encore sublimer, est si particulier, voir dérangeant par moment et en total décrochage avec la réalité, Et même s'il offre très clairement une expérience de jeu un peu trop similaire à son "grand frère" il se révèle aussi beaucoup plus beau, adictif, généreux et passionnant grâce à une intrigue plus développée. Voilà un jeu qui risque de vous marquez un certain temps , j'en suis certain !

[MON AVIS] Borderlands 2
[MON AVIS] Borderlands 2[MON AVIS] Borderlands 2[MON AVIS] Borderlands 2
[MON AVIS] Borderlands 2[MON AVIS] Borderlands 2[MON AVIS] Borderlands 2
[MON AVIS] Borderlands 2[MON AVIS] Borderlands 2[MON AVIS] Borderlands 2

Commenter cet article