Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après Kratos c'est au tour d'un autre grand nom du jeu vidéo de s'offrir une préquelle question de faire patienter les fans avant l'arrivée d'une version sur "next gen" Gears of War Judgment va nous emmener avant les évènements du premier épisode, voyons si Baird et son équipe s'en sortent sans Marcus et Dom !

Le scénario du ce nouveau Gears of War se situe quelques mois après "l'Emergence Day"et l'escouad Kilo doit répondre de ses actes devant l'effroyable colonel Loomis ! Baird et ses trois autres compagnons (Cole, la belle Sofia Hendrick et Paduk) passerons chacun à leur tour devant ce pseudo juge Dredd afin de nous faire revivre leur version des évènements qui leur sont reproché. Voilà le scénario est bien mince et n'apporte presque rien au scénario de base qui mériterait tout de même quelques éclaircissements , mais bon on attendra un prochain épisode, car ici il est surtout prétexte à une belle grande boucherie ou le locust est le plat de résistance, sortez les BBQ (private joke inside) !

Pour un de se derniers gros jeu de notre bobox, c'est le studio People Can Fly qui se retrouve au commande, le studio travail depuis un certain temps maintenant mains dans la mains avec Epic et tout le monde se souvient du très bon Bulletstorm sorti en 2011. C'est donc tout naturellement qu'on retrouve un jeu à la plastique irréprochable dans un univers bien connu, les textures sont nette, les effets de fumée et jeux de lumimères plus vrai que nature et les locust tous plus moche les uns que les autres même les petits problèmes d'affichage de textures qui arrivaient avec quelques micro secondes de décalages ont même été réglé, comme quoi il n'y a pas qu' Epic qui maitrise son moteur graphique.

Par contre ce qui change énormément dans cet épisode, c'est le système de narration choisi par les développeurs. Vu que chacun des accusé y va de sa propre version de l'histoire, les phases de gameplay sont divisé en petits chapitres (une quarantaine au total) qui durent en moyenne de 5 à 10 minutes ou forcement l'action est intense et voilà bien la force de ce titre, proposer de l'action non stop comme jamais un Gears en à connu, et si vous désirez corser encore un peu les chose pour un vétéran comme vous, alors je vous conseille vivement d'accepter les diverses mission déclassifiées ! Ces nouveaux type de missions viendront corser l'action en vous donnant un handicap, ou encore une visibilité (très) réduite, l'utilisation d'un seul type d'armes et j'en passe, bien entendu vous obtiendrez vos étoiles de fin de niveau plus facilement si vous remporté la mission sous cette forme. Car oui Judgment peut être considéré comme étant un jeu à score, ce qui fait relativement bizarre lorsqu'on à l'habitude de la série, mais au final pourquoi pas !

Le level design est également très bien construit et si les premières missions vous feront traverser la ville presqu'en ligne droite à toute vitesse avec bien entendu son lot d'embuscades, mais plus vous avancerez dans les différents récits de l'escouade Kilo et plus les niveaux évoluent en intensité avec ses moment de bravoure et ses montées d'adrénaline. On retrouve également quelques nouvelles armes comme le fusil de précision que j'adore, attention petit changement vous ne pourrez plus transporter que deux armes contre trois habituellement ce qui nous forcera à faire les bons choix par contre vous pourrez utiliser un mitrailleuse ou un fusil à pompe planqué derrière votre bouclier pour le reste le rien n'a vraiment changé, même le bestiaire n'accueille cette fois qu'une seul nouvelle race de Locust d'apparence relativement maigrichon, il se transforment en Berserker tout rouge si vous ne les abattez pas bien vite, je trouve ça un peu trop light surtout lorsqu'on à l'habitude de croiser des monstres haut de plusieurs dizaines de mètres et des nouvelles races dans tous les épisodes.

Pour ce qui est de la durée de vie, comptez plus ou moins 6 heures pour terminer les quarante missions ce qui peut vous paraître court mais comptez tout de même deuxpetites heures de plus pour la mission bonus qui se passe en même temps que le scénario du troisième opus et comme tout bon Gears qui se respecte, vous avez toujours la possibilité de faire la campagne en solo ou en coop avec bien entendu son lot de mode online bien connu comme le deatmatch répartis en trois modes (chacun pour soi, en team et roi de la colline) ici aussi tout est fait pour que l'action soit non stop et fini de mourir en deux étapes vous passerez de vie à trépas directement. Par contre on regrettera le peu de cartes, quatre contre dix pour Gears of War 3 (et deux gratuites qui arrivent). Dans cette épisode pas de mode horde, il est remplacé par le mode Survie ou encore baptisé OverRun, ce mode porte bien son nom et remplace avec brio le mode Horde ! Il ne vous restera plus qu'à choisir parmi les quatre classe disponible (Ingénieur, éclaireur, médecins et bien entendu le Soldat) et d'organiser vos troupes, ce mode fera sans aucun doute l'unanimité parmi les joueurs online tant il est fun que ce soit seul ou entre potes.

Lorsqu'on entend préquelle, en règle général on pense tout simplement à machine à sous, utiliser le nom d'une grosse licence pour faire de l'argent facile est hélas une pratique courante (que ce soit au cinéma ou dans le jeu vidéo), mais c'était sans compter sur la volonté de People Can Fly de nous offrir leur vision de Gears of War, bien entendu j'aurais aimé un scénario qui nous en apprend plus, mais avec un épisode bien plus nerveux offrant une rejouabilité rarement atteinte, grâces à l'arrivée des missions déclassifiées, le tout porté par une réalisation impeccable et un mode online qui s'étoffera encore dans les mois à venir. Ce Gears of War clôture avec brio la série sur cette génération de console.

[MON AVIS] Gears of War Judgment
[MON AVIS] Gears of War Judgment
[MON AVIS] Gears of War Judgment
[MON AVIS] Gears of War Judgment
[MON AVIS] Gears of War Judgment
[MON AVIS] Gears of War Judgment
[MON AVIS] Gears of War Judgment
[MON AVIS] Gears of War Judgment
[MON AVIS] Gears of War Judgment

Commenter cet article