Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On attendait tous une suite au superbe troisième épisode, mais Santa Monica Studio à finalement cédé aux sirènes de la préquelle et plus surprenant encore Kratos se voit pour la première fois munis d'un mode online....ah la mode !!!! Trois ans c'est le nombre d'années qui nous sépare de la sortie du fabuleux God of War III et malgré les années, le titres (dispo en essential) n'a pas pris une ride tant il avait mis la barre haut pour sa première sortie en HD.Voyons voir ce que nous réserve ce dernier épisode avant la "next gen"

Mais avant tout petit rappel sur cette tragédie qu'est la vie de Kratos ! Alors qu'il n'était encore qu'un simple humain, général dans l'armée de Sparte, Kratos ne connaissait ni la peur, ni la défaite, jusqu'au jour ou il tomba sur une armée de barbare qui décima totalement son armée et alors que ce dernier est à genoux à la merci de son ennemi, il implore l'aide d'Arès, Dieu de la guerre, et par cette acte il signa sa propre perte ! Car si Kratos continua ses campagnes armé et aidé par Arès tout bascula le jour ou, à la demande d'Arès, il massacra tous les occupants d'un temple sans se rendre compte qu'il venait également de mettre à mort sa femme et sa fille ! Lorsqu'il s'est rendu compte qu'Arès c'était bien joué de lui , Kratos jura de se venger et c'est ainsi que début la saga sur la PS2 !

Le scénario d'Ascension débute quelques mois après la perte de sa famille, Kratos s'est rebellé contre Arès et comme on ne s'oppose pas à la volonté d'un Dieu, notre pauvre Spartiate se retrouve damné aux côtés des Erinyes qui assurent les séances de tortures, mais c'était bien mal connaître Kratos qui arrive à s'échapper de sa gigantesque prison bâtie sur et dans le corps titanesque de l'Héchatonchire Egéon (sorte de bâtard aux cents mains, vraiment très grand). Comme vous l'aurez très certainement compris, exit les pouvoir de dieu pour Kratos, il ne pourra compter que sur sa haine, sa force physique et bien entendu ses lames du chaos pour se sortir de cette prison et ainsi débuter sa vengeance.

Pour ce dernier (supposé) épisode de cette génération, Santa Monica Studio a mis les petits plats dans les grands ! Jamais l'univers de God of War n'aura été aussi détaillé et donné le vertige avec comme revers de la médaille quelques petites chute de frame rate, mais rien de bien méchant. Bon forcément cette épisode est pour moi un peu moins inspiré que ses aînés (et particulièrement par rapport au troisième), mais dans son ensemble la griffe et le cahier des charges God of War est respecté, mais j'aurais préféré un épisode plus fou, un qui reflète vraiment tout le désarroi de Kartos, esthétiquement sans reproche, mais moins profond et inspiré surtout dans son bestiaire qui fait plus souvent rire qu'autre chose.

Le gameplay lui aussi reprend les mêmes bases que ses prédécesseurs pas de surprises pour tout ceux qui connaissent la série. On passe son temps à démonter tout sur son passage, à récupérer les différentes orbes sur les corps déchiquetés de vos ennemis afin de faire évoluer les lames du chaos sur ses quatre éléments (feu, glace, foudre et ténèbres), les combos évoluent jusqu'à la colère de Kratos. La jauge de magie étant présente on retrouve également celle de "rage" qui se rempli tout en défonçant vos ennemis et une fois celle-ci remplie elle débloque une nouvelle attaque dévastatrice. Les seuls nouveautés proviennent des QTE qui arrivent souvent lors du phase de mise à mort d'un ennemi et pour dynamiser un peu cette partie du gameplay les développeurs ont eu la brillante idée de donner à la victime la possibilité de vous bloquer dans votre élan et ce dans un dernier sursaut, attention de ne pas vous reposer et de rester bien attentif et pour finir vu que notre héros est bien moins puissant qu'à l'accoutumée, vous pourrez dans cette aventure, utiliser les différentes armes que vos ennemis laisseront rien de neuf donc, mais de l'efficace sans prise de risque, avec quelques bonne idée sans pour autant révolutionner la série.

Autre point important au cahier des charges de la série, les énigmes. Bon si pour le plus souvent des cas, il vous suffira d'actionner les bons leviers, on retrouve pas mal de mini-puzzles qui utiliseront certaines particularités spéciale de notre spartiate. Encore une fois du classique avec quelques idées qui auraient mérités d'être un peu plus approfondie. Ce qui nous amène à la durée de vie du titre, tout du moins dans sa partie solo, l'aventure compte une trentaine de chapitre qui s'étale sur une petite dizaine d'heures, ni bon , ni mauvais, mais plus courte et surtout moins difficile que son prédécesseur, cette épisode vous offrira tout de même son lot de scène épique et sanglante !

Pour la première fois et sans aucun doute pour suivre la demande du marché, Ascension propose aux joueurs une expérience online pour laquelle je cherche encore l'intérêt de sa présence et qui j'en suis certain à monopolisé beaucoup trop de ressource qui aurait pu être profitable au mode solo ! Toujours est-il qu'une fois que vous aurez choisi votre dieu en fonction des capacités qu'il vous offrira (Hadès, Arès, Poseidon et Zeus) et que vous aurez créé votre champion, il lui faudra gagner de l'expérience et des armes en enchaînant les combats dans les différents modes multi. On y retrouve donc le mode "Faveur des Dieux" qui n'st autre qu'une grosse battle Royal jouable à 4 ou 8 joueurs ou encore en team de 2vs2 ou 4vs4, ce mode est sans doute le plus fun à jouer, mais aussi le moins lisible, car une fois tout le monde dans l'arène c'est très vite le foutoir et l'action devient très difficilement lisible. Un mode "capture the flag" est également présent sans oublier le mode horde, baptisé ici "l'épreuve des Dieux" jouable seul ou en équipe.

Bien que cette épisode soit sans véritable surprise, on est face à un très bon jeu bien défoulant comme seul la série God of War est capable de nous offrir. Les puristes crieront sans doute au scandale par le manque d'originalité, mais j'aurais tendance à leur dire que cela fait maintenant 8ans que la série n'a pas vraiment évoluée, mis à part la claque visuel mise par le troisième épisode. Toujours est-il que cette épisode est sans doute un des plus faible de la série, mais on ne s'ennuie pas et on prend toujours autant de plaisir à en mettre plein la tronche à tout ce qui passe sous nos lames.

[MON AVIS] God of War Ascension
[MON AVIS] God of War Ascension[MON AVIS] God of War Ascension
[MON AVIS] God of War Ascension[MON AVIS] God of War Ascension[MON AVIS] God of War Ascension
[MON AVIS] God of War Ascension[MON AVIS] God of War Ascension

Commenter cet article