Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par legeekmoderne

Le studio GrassHopper avec à sa tête le très talentueux (mais très dérangé psychologiquement) Suda51 revient cette année encore avec un jeu qui semble totalement sortir de l’ordinaire et dont lui seul à le secret et surtout l’audace de le sortir ! Après les aventures de Jully dans Lollipop Chainsaw, c’est au tour du très sombre Mondo Zappa de faire son entrée dans nos consoles de salon, attention ça va saigner !!!!!

[MON AVIS] Killer is Dead

Le scénario de Killer is Dead est au final assez simple, on y incarne un tuer de tueur, nommé Monda Zappa, un mec ultra classe adorant tous les plaisirs de la vie, il est recruté par une société secrète qui se fait appelé « Executioner Office » sur le coup je crois que tout est dit ! Votre rôle sera d’éliminer (de la façon la plus sanglante possible, sinon ce n’est pas drôle) tous les plus dangereux criminels et autres abominations que notre société a créé. Mais bien évidement le scénario va un tout petit peu plus loin puisqu’on y découvrira également le côté sombre du héros et lèvera le voile sur le mal qui semble ronger les différents killer après chacune de leur mises à mort. Je vais m’arrêter là afin de ne pas vous spoiler (ne me remercier pas c’est normal)

[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead

Personne ne peut rester indifférent à l’aspect esthétique du jeu on ressent également les différent inspirations des diverses productions made in Suda51 à savoir Killer7 (en moins trash quand même), No More Heroes (pour l’aspect général du chara-design et les combat au Katana). C’est sans surprise que le cell-shadding à été utilisé pour donner une touche artistique très manga, mais surtout utilisant avec brio des trais plus appuyé et des effets d’ombre un rien exagérés le tout pour que le les gerbes de sang ressortent encore mieux, bon c’est certain en cell-shadding on à déjà vu beaucoup mieux, , le titre souffre parfois de certaines textures pas au top et d’une modélisation parfois un peu grossière, mais moi perso j’adore et le titre possède un identité forte, je sais que certains seront déroutés, voir détesteront, car on est à des années lumières des dernières productions « AAA » mais comme je dis toujours : « Houhou les gars, il n’y a pas que Call of Duty et FIFA dans la vie hein ! »

[MON AVIS] Killer is Dead
[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead
[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead

Le gameplay est nerveux, heureusement vous aller me dire pour un jeu basé comme c’est souvent le cas dans ce genre de production sur le scoring. On prend vraiment son pied à manier Mondo que ce soit à l’arme blanche ou encore en tirant grâce à son bras bionique (et oui, on continue dans le délire de Suda51 et la totalité des criminelles sont de la même trempe, avec le côté malsain en prime…) Comme je le disais plus haut Killer is Dead est un mix des dernières productions du studio et on retrouve ici un système de Combos qui vous permettra une fois votre barre de sang remplie de déclencher un « Finish Move » des plus classieux, le tout baignant dans le sang bien entendu ! On retrouve aussi un système d’esquive très bien pensé ou si vous déclenchez l’esquive au bon moment, vous activerez le mode « Dodge Burst » qui ressemble à s’y méprendre à un « bullet time » ou vous pourrez déclencher toute votre fureur votre pauvre ennemi. Voilà un Gameplay simple, apportant un peu de profondeur et qui évite de tomber dans la redondance. Mondo pourra bien évidement évoluer ce qui vous permettra de gagner en puissance en échangeant votre bras bionique contre un super bras lazer ou d’autres armes toutes plus dingue les unes des autres.

Je regrette juste que le level design n’ait pas été un priorité pour l’équipe de développement, on a trop souvent l’impression d’être dans un long couloir sans pouvoir s’y échapper, sans parler des caméras qui sont parfois un peu casse pied pour rester poli. Pourtant notre chasse aux tueurs nous emmène aux quatres coins du monde et même sur la lune qui joue un rôle on va dire important….

[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead
[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead

Le mode histoire se compose d’une douzaine de chapitre, ce qui est je dois bien l’avouer assez court, mais intense, j’ai ressenti une espèce de frustration lorsque j’ai vu arriver le générique de fin après à peine 6 heures de jeu en mode normal, bien entendu pour le plus acharnés d’entre vous vous pouvez toujours vous essayer au mode very hard qui se débloquera une fois le titre terminé une fois, et la c’est une autre histoire ! Le jeu dispose aussi de plusieurs dizaines (40 en tout) missions secondaire qui même si elles n’apportent rien à scénario, ce dernières vous permettront de récupérer divers objets et bonus !

[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead
[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead
[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead[MON AVIS] Killer is Dead

Si vous avez suivi un peu l’actu du jeu, vous devez surement avoir entendu parlé du « mode Gigolo », car oui en plus d’être très violent le titre dispose d’un autre atout, mais cette fois de charmes puisque tous les personnages féminins sont juste des bombes atomique sorti tout droit de nos fantasmes les plus fou ! Ce mode Gigolo vous permettra de draguer toutes ses bombes, et si vous disposez des lunettes à rayon X (dispo en DLC lors de la préco ou dans l’éditions collector du titre) alors ces missions sont faites pour vous, pour les autres ça risque d’être plus compliqué….. Certes tout cela n’apporte rien au scénario, mais bon voilà je suis un mec…tout est dit !

Loin d’être parfait sur le plan esthétique avec un level design pas au top,mais proposant une expérience visuel qui ne vous laissera pas de marbre, le tout soutenu par un gameplay particulièrement fun grâce à un système de combat et d’amélioration bien pensé sans être trop prise de tête, Killer is Dead vous offrira quelques heures de détente en attendant les « AAA » et prochaines consoles next-gen de cette fin d’année. Suda51 à encore frappé et sur ce titre je crois qu’il s’est réellement fait plaisir sans trop se soucier de choquer ou de plaire à tous les joueurs (ce qui est impossible de toute façon) Moi j’ai adoré en tout cas et j’attends de voir ce qu’il nous réserve pour la suite….

Commenter cet article