Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présenté lors de l'E32009 à la conférence Microsoft, ce spin-off de la série Metal Gear aura su se faire attendre (comme chaque épisode en fait), car après des mois de travail Kojima lui-même décide d'offrir le projet à un studio plus habitué aux jeux d'action et c'est en 2011 lors des Vidéo Games Awards que Kojima passe le flambeau au profit de Platinum Games, Raiden nous arrive enfin pour une expérience de jeu située assez loin de tout ce que Kojima a pu nous offrir ces dernières années !

Je crois que je ne dois plus présenter Platinum Games ce studio typiquement Japonais qui aura su en l'espace de quelques années imposé sa pate dans notre monde fait de pixel et ce grâce à sa maitrise du beat'em All, mais également grâce aux courbes sulfureuse d'une certaine Bayonetta ! Voici donc deux studios extrêmement talentueux au service d'une seul et même licence et autant le dire tout de suite ça envoie du lourd.

Le scénario se déroule 4 ans après les évènements de Gun of the patriotes et Raiden est chargé par la société Maverick Security de la sécurité du premier ministre africain, mais hélas malgré tout ses efforts et sa puissance il ne fait pas le poids contre les deux autres cyborgs chargé de l'assassinat du ministre ! Lourdement blessé (un oeil et un bras en moins quand même!) par Jetstream Sam, il sera récupéré par son équipe et bien entendu amélioré et retourne sur le champs de bataille afin d'anéantir la société de Sécurité Militaire Privée baptisée "Desperado Enforcement LLC" qui occupe la capitale Africaine d'Ankhazie ou il retrouvera bien entendu JetStream Sam , la vengeance de Raiden est en marche. Bon je vous l'accorde le scénario est bien plus mince que ceux proposés par Kojima, mais on y retrouve toujours les mêmes thèmes récurant à la série, mais au final ce dernier est juste prétexte à nous proposer des combats tous plus impressionnant les uns que les autres.

Mais si le scénario n'a rien avoir avec l'oeuvre original, la plastique du jeu est particulièrement bien respectée. Bon on pourra toujours reproché une pate graphique assez terne en ce qui concerne les différents environnements essentiellement urbain traversé par notre ninja, ce n'est (heureusement) pas du tout le cas pour ce qui est du chara-design qui a bénéficié d'un soin tout particulier, on reconnait sans peine la griffe du maître surtout en ce qui concerne les différents boss que Raiden se fera une joie d'essayer de mettre en pièces, je dis essayer, car ça ne sera pas toujours chose facile ceux étant particulièrement coriace voir un rien pervers.

Le gameplay même s'il s'agit d'un beat'em all propose quelques petite nouveauté relativement bien pensée comme le mode Katana ( Zan Datsu) ou en appuyant sur la gâchette de gauche vous passerez dans une sorte de mode slow motion qui va vous permettre de trancher de façon plus précise vos ennemis dans un temps limité et ainsi récupérer leur colonne vertébrale cybernétique afin de régénérer votre propre énergie le tout avec un classe à faire pâlir Dante! Bien entendu tout cela se passe à grande vitesse à vous d'avoir les bons réflexes ! Les développeurs ont même essayé d'intégré quelques phases d'infiltrations, mais vu les décharges d'adrénaline que l'on se prend dans le jeu, on a plus tendance à foncer dans le tas et à dézinguer tout sur son passage !Seul le système de garde vous donnera bien du mal à maitriser, car il vous faudra trouver le timing parfait et ce n'est vraiment pas chose aisée, surtout que quelques problèmes de caméras viendront entacher un peu votre progression. Bien que rempli de bonnes intentions on fini comme c'est souvent le cas dans ce genre de production par s'ennuyer en répétant tout le temps les même séquences de hachage, heureusement dans mon cas, le fan service omniprésent avec de nombreux clins d'œil à la série original marche à fond et arrive même à nous surprendre ....

La durée de vie peut paraître un peu juste surtout pour un MGS, compter +/- 6 heures pour boucler l'aventure principal en mode normal sans faire les mission VR et un conseil éviter absolument le mode facile qui n'offre absolument aucun challenge puisque c'est la machine qui fera tout à votre place même le système de garde dont je vous parlais plus haut passe en mode automatique et au final il ne vous reste plus qu'à appuyer sur les divers boutons sans réfléchir au reste. Par contre une fois en mode difficile c'est une autre histoire et les ennemis vous donneront bien du mal même les simple cyborgs garde deviennent redoutable alors imaginez-vous face à une Metal Gear....Le jeu de PlatinumGames est belle et bien un jeu typiquement Japonais proposant un score à chaque fin de stage, ce dernier vous rapportant des crédits échangeable contre des améliorations ou nouveaux combos. On pourra également compter sur une vingtaine de missions VR pour augmenter un peu la durée de vie

Je dois bien avouer que j'ai vraiment adoré cette épisode, il est nerveux, bien réalisé, technique par moment et énervant parfois, mais je suis également ultra frustré par ce scénario qui ne sert absolument à rien et qui ne révèle rien du tout sur le passé de Raiden ! Et je trouve cela vraiment dommage, j'aurais aimé en apprendre plus sur son passé en tant que Jack the Ripper. Au final ce spin-off de la série est un rien sous exploité, je trouve que Kojima aurait du pousser PlatinumGames vers d'autres horizon et ainsi les faire sortir de leur style si bien maitrisé.

[MON AVIS] Metal Gear Rising Revengeance
[MON AVIS] Metal Gear Rising Revengeance[MON AVIS] Metal Gear Rising Revengeance
[MON AVIS] Metal Gear Rising Revengeance[MON AVIS] Metal Gear Rising Revengeance

Commenter cet article