Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Annoncé lors du TGS 2011, le RPG développé main dans la main par Level-5 et le fantastique Studio Ghibli arrive enfin sur nos PS3 Européenne. Alors que nous réserve ce portage de la version DS sortie en décembre 2010 (uniquement au Japon) et qui à malgré ses qualités reçu un accueille en demi teinte au pays du soleil levant ? La réponse dans les lignes qui suivent !

Bienvenu à Motorville, petite ville très acceuillante ou vit Oliver et sa maman. Oliver à 13ans et à un grand projet avec son ami Philippe, construire leur propre voiture, mais Oliver a surtout un avenir qui dérange certaines personnes! Tout basculera le soir ou pour sauver la vie de son fils, sa maman perdra la sienne, et c'est bien la plus terrible épreuve que la vie puisse nous réserver ! Trois jours de chagrin, et c'est alors que rentre en scène Lumi, une adorable peluche offerte par sa maman. Celle-ci prend vie en ressentant toute la tristesse du jeune garçon (ou plutôt noyez sous ses larmes) et il lui explique qu'il existe un monde parallèle au nôtre, Ni No Kuni, ou sa maman (ou plutôt son double) est connue sous le nom de la grande sage Rowanne, mais celle-ci à disparu! Dans l'espoire de rendre la vie à sa maman et sans réfléchir une seul seconde, Oliver décide de quitter Motorville et de partir pour Ni No Kuni armé de sa baguette magique et de son précieux grimoire, fraichement acquis ! Une fois sur place, il découvre un monde totalement différent de celui qu'il connait, ultra coloré avec des créatures plus loufoque les unes que les autres, bienvenu dans l'univers de Ghibli, notre aventure peu maintenant commencer !

Le travail effectué par Level-5 et ghibli est manifestement un vrai travail d'orfèvre, tant sur le plan de son univers que sur le plan esthétique, voilà donc de quoi est capable ces deux studios lorsqu'ils sont réuni? Arriver à nous offrir un vrai dessin animé interactif situé à des centaines de millier d'années lumière de tout ce qui à pu être réalisé jusqu'à nos jours. On retrouve tout les éléments qui on fait la renommée de ses deux Studios, un univers coloré qui parvient à nous toucher au plus profond de notre âme, c'est comme cela que j'ai ressenti cette expérience et il n'a pas été rare de ressentir la joie et la tristesse du héro (non je n'ai pas pleuré...)! Les scènes animées se fondent tout naturellement dans ce cell-shading de haut niveau et ce sans temps de chargement, ce qui est un vrai tour de force de nos jours.

Le gameplay est tout aussi déroutant pour une seul et bonne raison c'est la liberté ! Oui oui la vrai celle ou on fait ce qu'on veut, fini les longs couloir qui nous guident, dans l'univers de Ni No Kuni la liberté est total, à condition bien entendu de posséder le bon moyen de transport (ben oui sinon ça serait pas drôle), en plus de cela vous aurez droit à diverses quêtes annexes qui vous donneront en plus d'acquérir de l'expérience (vie et mana), l'occasion de parler avec tous les habitants de ce monde enchanté. Rien que cet aspect change la donne par rapport aux autres jeux du genre et apporte encore plus de profondeur à cette univers.

Mais le gameplay ne se résume pas qu'à ça (ouf) ! Car vous aurez bien entendu tout l'apprentissage de la magie et c'est bien entendu là que rentre en scène votre précieux grimoire qui est dans cette version PS3 clairement sous utilisé, car si vous avez la chance de posséder l'édition collector, eh ben il vous servira juste à...pas grand chose, mis à part à posséder un bel objet décogeek ! Sur DS pour jeter un sort, il fallait reproduire la bonne rune sur l'écran tactile, ici il suffira d'aller le menu et choisir la rune. C'est un peu dommage on aurait pu imaginer une prise en charge du Move, mais ça aurait surement été trop lourd de jongler entre les manettes ! C'est dommage, mais fallait bien que je trouve un truc négatif à dire.

Mais en plus de la magie il vous faudra également vous familiariser avec les imagens, sortent de pokémon du monde parallèle ! Les imagens font partir de la faune de Ni No Kuni et il vous faudra bien les entrainer afin de les rendre plus résistant et ainsi les faire évoluer. Ils possèdent chacun une caractéristique principal (étoile, soleil et lune) sans oublier leur résistance propre aux divers éléments (eau, feu, vent, terre). Vous aurez droit à trois imagens et chacun de vos compagnons d'aventure également et vu que les combats ce font en temps réel, la difficulté sera de former la bonne équipe et de mettre en place la bonne stratégie en fonction de l'ennemi (n'hésitez surtout pas à switcher de perso pour en prendre le contrôle) et croyez moi c'est tout sauf une ballade de santé, car certains d'entre eux et particulièrement les boss vous donneront bien du plaisir ! Nous avons donc bien à faire à un RPG bien hardu à l'univers enchanteur...comme au bon vieux temps (parole de vieux)

Parlons un peu musique maintenant, car elle est indissociable de l'univers du studio Ghibli et encore une fois Joe Hisaishi à fait mouche cette fois accompagné par l'orchestre philharmonique de Tokyo ce qui donne profondeur et sensibilité , elle nous transporte réellement et nous accompagne magistralement dans tous les moments heureux et dramatique du jeu. J'adore le fait de pouvoir choisir la langue de départ à savoir le Japonais ou l'Anglais, je ne dois pas vous dire que pour l'authenticité il est vraiment préférable de choisir le Japonais, mais je dois dire que j'aurais aimé aussi que le tire soit doublé en Français, mais je suis conscient que ce genre d'exercice est également très difficile (et aussi très coûteux et qu'au final c'est sans doute mieux comme ça, il n'y a rien de pire qu'un mauvais doublage, mais j'en peux rien je suis fainéant à mes heures !

La durée de vie n'est pas en reste puisque une bonne soixantaine d'heures vous sera nécessaire pour venir à bout de se titre, mais rassurez-vous vous ne les verrez pas passer, car votre évolution dans ce monde se fera progressivement et lors des moments de calme il sera toujours bon d'aller entraîner vos imagens, de prendre soins de votre équipement ou encore d'aller à la recherche d'une quête annexe, clairement on peut dire qu'on n'a pas le temps de s’ennuyer à Ni No Kuni !

J'attendais avec impatience ce titre et je n'ai vraiment pas été déçu, Level-5 et Ghibli ont réussi à mélanger leur deux univers pour en faire naître un autre qui nous explose dans la tête et aux yeux à chaque seconde que l'on passe à Ni No Kuni. Maintenant j'aurais bien vu un portage sur VITA qui avec ses écrans tactiles aurait été les bienvenu tout comme ceux de la DS et 3DSXL, mais je reste convaincu que nous n'avons pas fini d'entendre parler d'Oliver (tout du moins je l'espère). Pour conclure je remercie les développeurs pour leur travail et leur passion qu'ils arrivent à transmettre, je ne suis pas prêt d'oublier ce voyage qui m'a rappeler de très bon souvenir de (vieux) joueur....

[MON AVIS] Ni No Kuni Wrath of the white witch
[MON AVIS] Ni No Kuni Wrath of the white witch[MON AVIS] Ni No Kuni Wrath of the white witch
[MON AVIS] Ni No Kuni Wrath of the white witch[MON AVIS] Ni No Kuni Wrath of the white witch
[MON AVIS] Ni No Kuni Wrath of the white witch[MON AVIS] Ni No Kuni Wrath of the white witch[MON AVIS] Ni No Kuni Wrath of the white witch

Commenter cet article