Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Annoncé depuis quelques mois, ce nouveau TPS développé par le studio Yager et édité par 2K Games, va tenter de bouleverser les codes du jeu de guerre monopolisé par Call of Duty et Battlefield! Alors défi réussit? la réponse tout de suite...

Mais que se passe-t'il à Dubaï, capitale des Émirats arabes et surtout capitale du luxe et de la démesure! Et bien c'est tout simplement la nature qui à repris ses droit, la ville de tous les excès à subit la colère de mère nature, encaissant de multiple et cataclysmique tempêtes de sable. C'est à ce moment que le 33ème bataillon de l'armée Américaine, aussi appelé "les Damnés" est envoyé pour porté secours aux nombreux civiles pièges par le sable, mais contre tout attente un ordre d'abandon de mission est envoyé au Capitaine Konrad, bien entendu les marins refusent et c'est à ce moment qu'ils commencent à disparaître mystérieusement !

6mois plus tard alors que le monde entier a déjà oublié la catastrophe de Dubaï, un mystérieux signal radio est enregistré et à la grande surprise c'est la voix du capitane Konrad qu'on entend ! Une nouvelle mission est envoyée sur place pour retrouver le capitaine et c'est à se moment là que vous, le capitaine Walker, membre de l'équipe delta arrivez avec deux de vos hommes à Dubaï...Bienvenu en enfer !

Commençons par la plastique du jeu, bien que le titre soit assez agréable à regarder et bénéficie de certains environnement assez grandiose, on sent que le studio Yager ne c'est pas concentré à 100% sur cet aspet du jeu et nous offre un jeu bien trop aliasé, et même si la ville est très bien modélisée dans son ensemble, il n'en est pas de même pour certains décors un peu vide et une modélisation un peu trop simpliste des soldats, par rapport aux ténors du genre et surtout à l'âge de cette génération de console. Par contre les tempêtes de sables, ennemi omniprésent, sont extrêmement bien rendues et il m'est arrivé de retenir mon souffle, en cherchant désespérément un abris, tout en évitant les balles des ennemis. Le titre aurait mérité une petite attention supplémentaire, sans pour autant être catastrophique!

Le gameplay quant à lui mérite qu'on s'y attarde un peu, car même s'il s'agit d'un TPS de plus au système de couverture basique qu'on à déjà vu cent fois, l'élément qu'il ne faut surtout pas oublier c'est le sable...il est vraiment partout et pourra à de nombreuse reprise vous aider afin d'ensevelir vos ennemis et vous faire économiser vos précieuses munitions qui sont vraiment peu nombreuses. Voilà un élément nouveau qui rajoute un peu de fun à un gameplay parfois un peu trop classique et un rien répétitif.

La bande son contribue largement à l'ambiance si particulière de ce jeu, entre rock qui nous rappellera un certain Apocalypse Now et cette satanée radio qui nous tiendra en haleine tout au long du jeu, on peut dire que le studio à bien bosser, hélas comme c'est le cas de plus en plus souvent dans ce genre de jeu, la musique ne se fait entendre qu'aux moments ou les guns fight arrivent et disparaissent une fois la boucherie terminée ! J'aurais préféré une ambiance sonore plus soutenue même pendant les scènes d'exploration.

Par contre ou je suis un rien déçu, c'est au niveau de la durée de vie...Pour ce que l'aventure m'a vraiment emballée, je dois bien avoué que j'ai été un peu frustré 6 heures après avoir lancé le jeu ! Malgré la présence d'un mode multi qui aurait du rehaussé la durée de vie, on a vite fait le tour de cette expérience à part au niveau des TPS !

Spec Ops The Line est un jeu marquant, se démarquant de la concurrence par une psychologie bien présente ou les choix moraux arriveront à vous faire remettre en question ! Une bonne réalisation, certes perfectible sur certains points, comme la durée de vie ou le gameplay trop classique, mais qui arrivera à vous faire tenir en haleine dans cette mégapole que vous ne verrez jamais sous cette angle (tout du moins je l'espère)! Une très bonne surprise que je vous conseille vivement en attendant les mastodonte de cette fin d'année. Par contre je suis vraiment désolé pour le temps que j'ai mis pour vous offrir cette avis, je ne le ferais plus c'est promis !

[MON AVIS] Spec Ops: The Line
[MON AVIS] Spec Ops: The Line
[MON AVIS] Spec Ops: The Line
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article