Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par legeekmoderne

Deux ans après la sortie du troisième épisode, Battlefield nous revient plus en forme que jamais et ce propulsé par le dernier moteur graphique made in DICE, le Frostbite 3 monstre de puissance sur PC voyons ce qu’il en est sur nos bonne vieille console de salon avant l’arrivée de la next-gen( j’en ai marre de ce mot….)

[MON AVIS] Battlefield 4

Bon j‘espère que vous êtes prêt à sauver le monde libre car c’est ce qui vous attend dans le nouveau mode solo imaginé par les ptits gars de DICE. Vous incarnerez Daniel Recker accompagné par les membre de son équipe les Tombstone afin de sauver dans un premier temps votre porte-avion des forces du général Chang qui a pris le pouvoir par la force en Chine, mais il vous faudra bien entendu sauver tout le reste du monde libre avant de cloturer la partie solo de ce Battlefield 4 !

[MON AVIS] Battlefield 4[MON AVIS] Battlefield 4[MON AVIS] Battlefield 4
[MON AVIS] Battlefield 4[MON AVIS] Battlefield 4[MON AVIS] Battlefield 4

En bref pas vraiment de surprise puisque le mode solo n’est ici qu’assez anecdotique et au final on est bien loin de la promesse de DICE de nous offrir dans cette épisode un vrai mode solo, comptez 6 heures grand max pour le terminer sans compter que cette partie du jeu est assez scriptée et pour le moins bugée, n’avancez pas trop vite et ne planter pas vos équipiers sous peine que le script ne s’enclenche pas au moment de votre arrivée ! Mais je vous rassure quand même vous aurez droit à vos montées d’adrénaline avec des scènes dignes des super productions Hollywoodienne, mais je crois qu’il faudra s’y faire le mode solo tend à disparaître et vous servira plutôt de bon gros tutoriel (et encore) pour attaquer la mode multi qui est une fois de plus mis à l’honneur dans cette épisode.

[MON AVIS] Battlefield 4
[MON AVIS] Battlefield 4[MON AVIS] Battlefield 4[MON AVIS] Battlefield 4

Le mode multi est quand à lui assez complet et on a du mal à en décoler, avec ses cartes gigantesque et le système baptisé Lévolution vous vous retrouverez sur un champ de bataille qui ne cessera de changer. Que ce soit un pont ou encore un gigantesque building ou un barrage qui s’effondre il entrainement automatiquement des modifications au niveau de la carte et il vous faudra bien évidement vous adaptez en super soldat que vous êtes. Le seul petit reproche que j’ai à faire c’est que les cartes sont juste énorme et à 12 contre 12 (contre 32 vs 32 sur next gen et PC) on se sent parfois un peu seul.

[MON AVIS] Battlefield 4
[MON AVIS] Battlefield 4
[MON AVIS] Battlefield 4
[MON AVIS] Battlefield 4

Graphiquement le jeu n’est pas moche sur nos consoles de salon actuel, mais nous sommes bien évidement à des années lumières de la version PC offre un effet proche du photoréalisme. Sur consoles il ne sera pas rare d’avoir quelques petits bugs de textures et de collision par ci par là, mais au final on est loin de la catastrophe du portage de BF3 sur PS3 et X360, les couleurs sont vives et les effets d’eau et de lumière sont de toutes beautés, je suis heureux que DICE ne se soit pas seulement concentré sur les versions next-gen et propose enfin aux joueurs consoles une expérience digne de ce nom.

Alors je vous entends déjà me poser la question : « Dois-je attendre la version PS4 ou XboxOne » et pour moi la réponse est non, car si vous achetez le jeu aujourd’hui la semaine prochaine moyennant une dizaine d’euro vous pourrez profiter de la version PS4, bon bien entendu vous devrez conserver votre disque Ps3 ou X360, mais vu la baisse de prix (importante) qui est prévue pour la fin du moins vous ferez à tous les coups une super affaire !

Pour conclure je dirais que pour ceux qui veulent en prendre pleins les yeux que ce soit en multi (surtout) et en solo (un peu moins à cause des différents bugs de script) ce nouveau cru de Battlefield est fait pour vous. Le mode Lévolution apporte un réel plus sans dans la façon d’appréhender les cartes en multi sans oublier bien entendu le mode commander qui vous permettra de diriger vos troupes à partir de votre tablette ou smartphone tout en étant au boulot (faites attention de ne pas vous faire chopper quand même). Battlefield 4 s’en sort donc avec les honneurs dû à son rang de simulation de guerre poussant une fois encore la faible frontière entre réel et notre monde de pixel.

Commenter cet article