Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par legeekmoderne

Afin de fêter dignement les dix ans de la série Tales of Symphonia, Namco Bandai nous offre en cadeau une compilation HD des deux épisodes sortis à l’époque sur GameCube, PS2 et la suite sur WII, le tout un rien revu en HD question d’enchanter une fois de plus nos mirettes à aussi pour but de faire « re »découvrir aux plus jeunes une des séries fétiche et incontournable de la série « Tales of » !

[MON AVIS] Tales of Symphonia Chronicles

Le scénario commence bien avant les événements du jeu, les humains et les elfes vivent ensemble, mais bien vite un conflit éclate entre les deux factions, car bien que vivant dans l’indifférence la plus total, une nouvelle race vit le jour, le demi-elfes, nés de l’union d’un humain et d’un elfes (logique en même temps), ces pauvres être vivent dans la peur et la persécution. Comme l’histoire à tendance à se répéter et ce même dans nos jeux vidéo, une guerre éclata et de cette guerre naquit la magitechnologie, cette science est basée sur la mana source de toute chose qui provient de l’arbre Géant Kharlan et ce dernier à force d’être utiliser à outrance commença à mourir !

Un petit groupe de compagnon (Mithos, Yuan, Martel et Kratos) parti en quête afin de stopper cette guerre absurde, mais hélas la mort de la jeune Martel scella le sort du monde, celui-ci fût coupé en deux par Mithos fout de rage suite à la mort de sa bien aimée et en s’alliant aux esprits originels, il créa l’épée Eternelle et il plaça l’âme de sa sœur dans la seul graine de l’Arbre afin de la ramener à la vie une fois qu’il aura trouvé le corps parfait (très classique) et en divisant le monde en deux il plaça les deux populations dans un état de manque de mana volontairement afin de pouvoir mieux les contrôler et surtout éviter qu’ils ne redécouvrent la magitechnoligie.

C’est de là qu’est né l’organisation du Cruxis et les Désians dirigeant le monde dans l’ombre en divulguant de fausse prophéties via leur Eglise et bien entendu une autre communauté vit le jour, les Renégats crée par Yuan, car celui-ci ne partageait pas du tout la vision du nouveau monde que Mithos tentait de mettre sur pied !

Il faut dire que pour se venger des humains ces derniers étaient parqués dans les fermes ou leur seul but est de créer des exsphères, qui permettent de décupler les capacités physiques et magiques de son porteur ! Mais une fois de plus les sentiments sont souvent plus fort que la raison et Kratos tombe amoureux d’Anna, une humaine sur qui diverses expériences ont été menées. Une fois hors de la ferme cette dernière se transforme en monstre et Kratos n’a pas d’autre choix que de la tuer ! Dans un dernier soupir elle confie son fils à Dirk, un nain vivant près du village d’Isélia…..notre histoire peut (enfin) commencer !

Voilà un petit résumé qui et loin d’être complet (et pas des plus facile à résumé), mais qui vous donnera une idée de la profondeur de se scénario qui à fait l’objet d’un manga édité chez Ki-Oon et un OAV sorti uniquement au Japon !

[MON AVIS] Tales of Symphonia Chronicles

La première partie du jeu vous mettra dans la peau de Lloyd Irving, jeune homme de 17ans, la mystérieuse Collette (je ne vous en dit pas plus sur elle) ainsi que de 6 autres compagnons dont son meilleur ami Genius qui ont tous comme but de réunifier les différents peuples qui habitent ce monde encore dévasté par la guerre de Kharlan, 4000 ans auparavant et dont la réincarnation de la fille des Dieux à enfin été identifiée, bien entendu cela ne plait pas à tout le monde puisque grâce à elle , le monde retrouvera l’amour et sa beauté d’antan, ainsi que la Mana! Il vous faudra faire face à tous les danger afin de ralier à votre causes les esprits de l’eau, du feu, de la terre et du feu !

[MON AVIS] Tales of Symphonia Chronicles

Tandis que le second épisode présent sur la galette baptisé Dawn of the World se passe Deux après les événement du premier opus, la reconstruction du monde de Sylvarant et Tesse’hala n’a pas eu que du bon, même Lloyd semble avoir perdu les pédales et est accusé d’un vrai massacre dont les parents du jeune Emil, héros de cette épisode. L’apparition d’un second arbre à presque détruit tout un village et les catastrophes naturelles s’enchainent, bref tout va bien et il vous faudra une fois de plus vous dresser en sauveur du monde, hélas ce second épisode n’aura pas vraiment marqué les esprits, tant le couple de héros est à des années lumières du charisme dégagé par ceux du premier épisode.

[MON AVIS] Tales of Symphonia Chronicles[MON AVIS] Tales of Symphonia Chronicles

Bon bien évidemment l’aspect graphique du jeu porte son âge, à savoir une bonne dizaine d’années, mais il est sauvé par l’aspect très manga des graphisme et la HD appliquée sur cette compilation apporte un petit souffle de vent frais sans pour autant nous en mettre pleins les yeux, comme pourrait le faire un Tales of Xilia ! Mais pour ceux qui ne possèdent pas les jeux originaux je n’aurais qu’une chose à dire foncez, ce dytique mérite sa place dans votre ludothèque !

[MON AVIS] Tales of Symphonia Chronicles[MON AVIS] Tales of Symphonia Chronicles
[MON AVIS] Tales of Symphonia Chronicles[MON AVIS] Tales of Symphonia Chronicles

Le système de jeu du premier épisode est digne de tous le J-RPG, le système de combat est ultra dynamique et on prend un pied d’enfer à enchainer les combos, le tout accompagnés d’effet spéciaux du plus belle effet ! Pour le reste le jeu se présente sous forme de donjons aux énigmes parfois un rien tordues pour ceux qui n’ont pas l’habitude de ce genre de jeu. Mais rassurez-vous on ne s’ennuie jamais et la durée de vie s’lève à une bonne trentaine d’heures qu’au final on ne voit pas passer.

Pour ce qui est du second opus, on change un peu d’orientation, vu que nous pouvons élever une multitude d’espèces animales (cool des pokèmons) , mais la nervosité des combats est bien plus mollassonne et on finit par s’ennuyer un peu . Dawn of the New World n’est certes pas un mauvais titre mais il sent un peu trop la suite fan-service pompe à pognon avec une durée de vie bien moindre et un scénario qui n’arrive pas à passionner comme le premier !

Cette nouvelle compilation HD de deux monuments du J-RPG est un vrai bonheur pour les fans, on aurait aimé plus de travail sur les graphismes, mais le jeu se rattrape (en partie) grâce à ses voix en VO qui renforcent l’ambiance. Au final vous en aurez pour votre argent puisque le jeu est proposé à une quarantaine d’euros ce qui fait toujours plaisir vu le nombre d’heure de jeu que cette compilation nous propose. Et si vous souhaitez en savoir encore plus sur cette épisode, alors n'hésitez pas à vous procurer le manga et pourquoi l'OAV, mais pour ce dernier ça sera de l'import !

Commenter cet article

Castortroye 16/03/2014 20:37

Franchement, avec le prix tres doux, ca reste une bonne affaire! Surtout que je suis assez fan du gameplay des Tales of. (Cela compense les scenarii souvent neuneu)
J'attendrai un peu pour le prendre vu que je dois encore finir Tales of Grace F (gloups) et Tales of Xillia (regloups)... Sans compter Tales of Xillia 2 qui va arriver!

mafone-legeekmoderne 10/03/2014 04:31

Merci à toi, je dois bien avouer que j'ai sué sang et eau pour rédiger cet avis ;-) et pour répondre à ta question si tu as les originaux, cette compilation est dispensable à moins que tu sois un méga fan de la serie

Sorenette 10/03/2014 00:56

Mouais, donc aucun intérêt si on a joué aux jeux originaux, non ? En tout cas très bon article, ça résume bien l'essentiel !