Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par legeekmoderne

Ce n’est pas toujours des plus facile de reprendre le développement d’un titre aussi mythique que Wolfenstein ! Il faut dire que la licence est tout de même le père spirituel du FPS moderne et qu’arriver à mêler son univers tout en essayant de satisfaire nos attentes n’a pas dû être chose facile pour les développeurs de chez Machine Games ! Et pourtant…..

Plus la date fatidique approchait et plus les trailers gagnaient en crédibilité sur cet univers et vu que mon c’est de savoir reconnaitre un bon jeu d’un bouze ou d’un flop, j’ai commencé à croire en ce nouvel épisode qui n’avait portant pas fait parler de lui depuis un obscur épisode sorti en 2009 sur PS3, 360 et PC développé par Raven Software.

Le pari était donc vraiment risqué, mais s’était sans compter sur la motivation de l’équipe de Machine Games qui ont décidé de donner un second souffle à cette licence mythique et incontournable !

[MON AVIS] Wolfenstein The new order

L’histoire débute en 1946 et d’après nos livres d’histoire la guerre 40-45 s’est bien terminée le 2 septembre 1945 par la fin du règne du troisième Reich et ses ambitions de conquêtes du monde ! Pourtant notre scénario débute bien à bord d’un raid aérien qui doit mettre un terme aux activités du boucher (et croyez-moi il porte très bien son nom) aka le (complètement dingue) général Strasse ! Après un prologue relativement long et un bataille au final perdu d’avance face à la supériorité technologique des Nazis, notre héros, le général Blaskowicz se retrouve plongé, suite à une blessure à la tête, dans un état catatonique, dans un asile et ce durant 14ans, spectateur de atrocités commissent par les Nazis !

Et c’est donc plus d’une décennie après que nous retrouvons notre héros fin prêt à en découdre (oui il se remets très vite de 14ans de et prendre sa revenge sur cette Allemagne Nazi ayant réussi à mettre à genoux le monde entier (USA et Asie en tête), tout cela c’était bien entendu sans prendre en compte la dernière cellule de résistant que vous allez très vite intégrer.

Le scénario est certainement un rien téléphoné, mais sa mise en scène est digne des plus grands blockbusters vidéoludique, on en prend plein les yeux et ce durant tout le jeu ! C’est un vrai plaisir surtout lorsqu’on se retrouve face à des soldats robots ou encore de gigantesque mechas rasant absolument tout sur leur passage. Et que dire de l’ambiance qui se dégage de ce titre qui au final arrive à nous convaincre de ce future alternatif absolument cauchemardesque….Imaginez que tout le monde parle Allemand rien que cela fait peur !

[MON AVIS] Wolfenstein The new order[MON AVIS] Wolfenstein The new order
[MON AVIS] Wolfenstein The new order[MON AVIS] Wolfenstein The new order

Mais outre son scénario digne du bonne série B que l’on regarde un dimanche soir, c’est par sa plastique que Wolfenstein arrive à nous surprendre, car il faut bien l’admettre le titre a bénéficié d’un soin tout particulier pour ce qui est de ses graphismes en 1080p, même si le travail est parfois un peu inégale avec quelques textures un peu flou, voire carrément moche et que l’on an peu trop tendance à se retrouver dans des environnements, l’ensemble du jeu fait honneur à nos nouvelles consoles.

FPS oblige les développeurs ont fait très attention à nous proposer des armes allant du simple pistolet au flingue laser, sans oublier la possibilité de tenir une armes dans chaque mains, le carnage en est encore plus jouissif.

Et je ne vous parle même pas du travail fait sur les nouvelles armes allemandes qui collent parfaitement à l’ambiance du jeu et également aussi à la course à l’armement que le 3ème Reich a mené durant la guerre 40-45. Par contre ce qui est assez triste c’est que le titre n’a pas eu la chance du même traitement graphique sur PS3 et X360 ou le jeu souffre d’un retard d’affichage des textures vraiment désagréable !

[MON AVIS] Wolfenstein The new order[MON AVIS] Wolfenstein The new order
[MON AVIS] Wolfenstein The new order

Pour ce qui est de l’ambiance vous en aurez pour votre argent, car entre les commentaires très cru de notre héros et un scénario ultra dynamique nous n’avons absolument pas le temps de nous ennuyer et puis bon si on compte la bonne grosse douzaine d’heures (en rushant ) que compte le jeu, on se retrouve en face d’un des plus long FPS sorti depuis bien longtemps, c’est suffisamment rare pour le signaler! Surtout que la campagne vous permettra de faire 2x le mode solo, mais je ne vous en dit pas plus !

Non ce qui est encore plus fou comme choix, c'est l'absence de mode multi ! Pas que je sois triste, mais depuis toujours, les FPS nous sont vendu avec ce type de mode, voilà peut être le prix à payer pour obtenir un jeu suffisamment long pour nous en donner pour notre argent !

Autre nouveauté assez intéressante et cette fois qui touche au gameplay, mais peut-être un rien sous exploitée, vient de l’intégration d’un petit arbre de compétence ce qui vous permettra de faire évoluer notre héros en fonction de votre style de jeu et des situations dans lesquelles vous aller vous retrouver, car attention ce nouveau Wolfenstein nous propose même le luxe de quelques phases d’infiltration, ce qui tranche avec la réputation ULTRA bourrine qui colle à la peau de ce titre, mais bon ne vous attendez pas non plus à jouer à un Splinter Cell non plus, l'IA est très souvent à la ramasse !

Blaskowicz n'a pas la réputation de faire dans la dentelle. L’idée est très bonne et permet de varier l’action ce qui n’est vraiment pas plus mal que de titrer sur tout ce qui porte un casque à pointe !

Voici donc LA plus belle surprise, car à l’annonce du titre j’étais tout de même assez septique, mais plus la date de sortie approchait, plus je me réjouissais de son arrivée et je suis comblé ! Que ce soit graphiquement et ce malgré quelques petits défauts, au niveau de l’action non-stop que l’on croirait directement tirée du Call of Duty ou encore de sa durée de vie qui équivaut à trois COD sans oublier les quelques nouveautés bien pensées et l'absence de multi qui à permis au développeurs de nous offrir un titre long rempli de surprises. C'est certain Wolfenstein fait son grand retour et les Nazis n’ont qu’à se bien tenir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article