Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par legeekmoderne

Microsoft est, depuis plusieurs années, le leader incontesté en simulation de sport moteur grâce à sa licence Forza (n’en déplaise aux fans de…vous verrez plus bas). En effet, grâce à cette licence, les consoles successives de la firme de Redmond ont toujours proposés un jeu plus pointu et mieux fini que Sony avec Grand Turismo (simulation de grande qualité par ailleurs). Un vrai fan automobile vous le confirmera. Seulement ce secteur niche ne fait pas vivre son homme mon bon monsieur ! Il faut donc élargit son public !!! Comment attirer les « bourrins » de Need for Speed sans dénaturer la licence Forza ? Tout simplement en offrant un jeu hybride entre Forza et…le reste.

Un jeu réussi, certes, mais imparfait. Avec la sortie de la nouvelle console américaine et après Forza 5 pour les extrémistes du volant, il fallait ne pas rater l’Horizon 2 au tournant ! Alors ? VROUM VROUM VROUM ? Ou juste un petit vroum… ?

[MON AVIS] Forza Horizon 2 (XONE)

Ne gardons pas un suspens inutile, VROUM VROUM VROUM VROUM et même reVROUM ! Ce jeu est une vraie réussite. Avant tout, je me dois de définir la silhouette, de bien définir à quoi nous avons à faire. On se trouve en présence d’un jeu de conduite à monde ouvert avec un aspect simulation accessible. Le tout dans un univers hyper connecté et multijoueur, que demander de plus pour satisfaire tout le monde ?

Mais reprenons l’histoire depuis le début, alors tout à commencé par une grande explosion, que les scientifiques appellent « Big Bang » Ensuite il y a eu…ah on me dit dans l’oreillette que je m’égare, zut (pour rester polis alos) donc, non Forza Horizon 2 n’est pas un Forza Motorsport et n’aspire pas à être un jeu de simulation, mais juste offrir du fun aux joueurs.

Ce titre tout comme le premier est plus arcade, plus fun, plus jeune, il est donc beaucoup plus accessible. Mais attention ne fait pas partie de la famille Forza qui veux ! Nombre de réglages mécaniques sont présents. Il est possible de désactiver toute les aides à la conduite et donc de s’approcher au maximum d’une simulation.

Dans ce cas, seul la gestion des dégâts un peu trop anecdotique nous rappellera que nous restons dans le fun et l’amusement. Renverser un poteau électrique ou faire un frontal à 250 km/h ne pose en effet pas trop de soucis.

[MON AVIS] Forza Horizon 2 (XONE)
[MON AVIS] Forza Horizon 2 (XONE)[MON AVIS] Forza Horizon 2 (XONE)

Graphiquement est-ce que ça déchire les rétines ? La réponse est oui ! Comme un monde ouvert peut l’être. Les véhicules, dont vous aurez le chois parmis plus de 200, sont magnifiquement modélisés (intérieurs compris). L’environnement est propre et l’univers du sud de la France et du nord de l’Italie est extrêmement bien rendu. Evidemment qu’il n’est pas possible d’afficher autant de petits détails que dans un jeu fermer de circuit mais la liberté vaut ce sacrifice. Quel bonheur de couper les routes, de saccager des champs de vignes vers un nouvel objectif (et pourtant je suis un grand amateur de vins…honte sur moi) !

Les missions parlons-en ! En dehors des courses officielles du Festival Horizon, vous trouverez pléthore de missions secondaires comme griller des radars pied au plancher ou conduire un véhicule de légende d’un point A à un point B le plus vite possible et bien d’autres encore.

[MON AVIS] Forza Horizon 2 (XONE)[MON AVIS] Forza Horizon 2 (XONE)
[MON AVIS] Forza Horizon 2 (XONE)[MON AVIS] Forza Horizon 2 (XONE)

Mais c’est dans son aspect multijoueur que ce titre prend tout sont sens. Là ou Forza Horizon premier du nom avait péché en séparant avec des cloisons opaques le mode solo et multi, son héritier prend un virage à 180° en fusionnant les deux modes. Pas le choix avec des concurrents comme DriveClub (PS4) qui arrivent sur le marché. Quel bonheur d’arpenter ces magnifiques routes du sud et de croiser d’autres joueurs que l’on peut défier à tout moment ! Quel plaisir d’inviter des amis et leur bolide à faire un bout de chemin (voire plus) ensemble et de relever des défis en se sentant moins seul ! Forza Horizon 2 nous offre un monde immense et surpeuplé d’amis ou d’ennemis !

Pour terminer, la bande son est un bijou. Le bruit des moteurs nous donne la chair de poule et les stations de radio sont excellentes et variées. Chaque joueur pourra avaler les kilomètres devant un coucher de soleil avec son style de musique favori.

Un très bon jeu donc sans la prise la de tête d’une simulation pointue, mais tout en prenant l’amateur de belle mécanique beaucoup plus au sérieux que dans un gros défouloir sans âme comme Need For Speed et autres « simulateurs » pour joueurs avides de vitesse basique. Bravo à Turn 10 pour tout le travail qu’ils ont accompli sur ce deuxième épisode ainsi que sur la version X360 qui mérite aussi des applaudissements et bien évidement, vivement le prochain !

Encore une fois merci à Karim, mon expert sportif pour cette avis, que j'aurais très certainement écrit avec beaucoup de retard !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article