Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par legeekmoderne

Je suppose que je ne dois plus présenter Insomniac Games qui à très longtemps fait les beaux jours de Sony et de sa PS3 avec des séries comme Ratchet and Clank (à quand un épisode sur PS4 !) et surtout avec le premier FPS de la console, Resistance ! Mais Insomniac Games m'a toujours fait penser au mec de super bonne volonté qui à plein d’idées génial, mais qui n’arrive jamais à les concrétiser, faute de moyen ou de temps, je ne sais pas ! Mais cette fois en s’associant à Microsoft le studio compte bien remettre les pendules à l’heure avec leur explosif Sunset Overdrive !!!!

Insomniac Games offre donc sa première exclusivité (ou pas) à la One en nous proposant un univers complètement dingue avec un seul but nous offrir du fun, du fun et encore du fun !

Mon premier contact avec le titre c’est passé au mois d’aout à la Gamescom et perso je n’étais pas plus emballé que cela, mais comme le salon allait bientôt fermer ses portes mon ami de chez Geekbox.be m’a (violemment) tiré jusque dans le stand ou une partie en multi ce préparait ! C’est donc dans une partie en mode style « Tower Defense» que j’ai fait mes premiers pas dans Sunset City et j’ai adoré ça !

[MON AVIS] Sunset Overdrive

Bon niveau scénario ne vous attendez pas à quelques chose qui risque de vous donner une crampe au cerveau, comme je le disais plus haut Sunset Overdrive n’est la que pour nous offrir de l’adrénaline ! L’histoire se passe à Sunset City (pas très recherché ça) et tout comme Red Bull nous donne des ailleuuuhhhh (mais pour de faux hein), la ville est victime de la boisson énergétique Over-charge transformant (pour de vrai) les habitant en monstre appelés gentiment les overdosés et qui ont une forte tendance à agresser tout ce qui passe devant leur nez (tiens je me demande s’ils en ont encore un…). Bon vous me direz c’est bien beau tout cela , mais pourquoi sommes nous encore là en train de défoncer du overdosés dans la joie et la bonne humeur alors ? et bien tout simplement parce que l’obscure société Fizzco (une filiale d’Umbrella Corporation ) à mis la ville en quarantaine, empêchant les derniers survivants à quitter la ville

Quand je vous disais que le scénario était juste un prétexte à se défouler, je ne vous avais pas menti !

[MON AVIS] Sunset Overdrive
[MON AVIS] Sunset Overdrive[MON AVIS] Sunset Overdrive

Le jeu débute avec la création de votre héros vous aurez le choix entre quelques options (mais on est très loin d’un Skyrim) afin qu’il vous ressemble le plus possible car c’est celui-là même qui devra sauver la ville de Sunset bien évidemment aidé par plusieurs clans encore présent dans la ville (comme les Geek, des Pom-pom girls ou encore des samourais new age).

Pour l’esthétique du jeu, le studio à choisi d’utiliser des couleurs ULTRA flashy, le moteur graphique ne souffre d’aucuns clipping (ou vraiment très peu) malgré les hordes de mutants overdosés présent à l’écran par moment et tout ça sans que le titre ne tourne en 60 images secondes, moi je dis bravo les gars c’est du super boulot! Le tout dans un style graphique très inspiré des comics américain, voilà qui devrait apporter une signature graphique unique au titre et plaire à nombre d'entre nous.

L’architecture de la ville vous permettra de laisser libre court à votre imagination en utilisant les différentes statues afin de grinder tout comme rebondir sur les différents éléments du décors, marcher sur les murs ou encore surfer sur les lignes électrique un peu à la façon d’un InFamous.

Il est claire que vous devrez maîtriser ces différentes techniques et arriver à les enchaîner parfaitement pour survivre, car sur la terre ferme vous serez bien trop vulnérable. Vous l’aurez compris le gameplay est à 100% libre et c’est bien là tout l’intérêt de se titre, laisser libre court à notre imagination afin de nettoyer les rues de Sunset City!

La bande son n’est pas en reste puisqu’elle colle parfaitement au type du jeu avec des thèmes bien rock qui donnent une pêche d’enfer.

[MON AVIS] Sunset Overdrive
[MON AVIS] Sunset Overdrive[MON AVIS] Sunset Overdrive

N’oublions pas de parler de votre armement qui une fois de plus colle parfaitement au titre, elles sont toutes plus dingues les unes que les autres, ce qui n’étonnes pas quand on connaît un peu le passif du studio (souvenez-vous des armes révolutionaires de Resistance), vous aurez le choix entre diverses possibilités pour exterminer les différentes abominations que vous croiserez allant de la boule de bowling explosive, des boomerangs électrifiés, des fusils lanceurs de nounours explosif (ben oui), des mini drones de combats, sans oublier les classiques fusils électriques et autre lanceurs de feux d’artifices, bref les développeurs se sont lâché et ce pour notre plus grand plaisir.

Et pour faire évoluer tout cet arsenal il vous faudra récupère des jetons de « rushs » que vous obtiendrez grâce à certains personnages lors de séances de Tower défence et que vous pourrez utiliser pour faire évoluer vos armes ou « d’overdrive » que vous gagnerez en remportant les différents défis que les développeurs vous ont concoctés et qui amélioreront vos capacité de style !

[MON AVIS] Sunset Overdrive[MON AVIS] Sunset Overdrive[MON AVIS] Sunset Overdrive
[MON AVIS] Sunset Overdrive[MON AVIS] Sunset Overdrive

Pour ce qui est de la durée de vie , hélas on à tendance à vite faire et refaire toujours le même type de mission ce qui amène un peu trop vite de la monotonie, en ligne droite le jeu ne devrait pas vous retenir plus d’une petite dizaine d’heures, pour combler un peu ce problème les développeurs ont inclus quelques défis et mission annexe, mais une fois de plus rien de bien transcendant puisqu'il vous faudra la plupart du temps aller affronter de gros monstres pour récupérer un objet et le ramener ou encore détruire une base humaine un peu trop agressive....

Mais la ou le jeu devient encore plus fun c’est lorsque vous parcourrez les rues de Sunset City en coop, mode disponible à tout moment via des cabines dissimulées un peu partout dans la ville avec vos potes en faisant peter tout sur votre passage dans de grande gerbes de soda et là c’est un vrai bonheur, tant on prend son pied et encore plus si on est fan de scoring

Pour conclure cette avis sur cette première exclusivité made in Insomniac Games, j’aurais tendance à dire paris réussi grâce à une ville au level design très bien pensé ou le fun prime sur tout, mais également exigeant, car la maîtrise de vos grindes sont la clé de votre réussite, graphiquement c’est ultra propre, flashy et fluide ce qui est assez rare pour le signaler, mais il y a un vrai manque de challenge et au final le jeu se termine un rien trop vite tout en faisant un peu toujours la même chose !

Sunset Overdrive est un excellent défouloir qu’on appréciera encore plus en coop entre potes, préférant laisser le mode histoire un peu de côté tant il est anecdotique.

Commenter cet article