Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par legeekmoderne

Après Lara Croft The Guardian of Light sorti en 2010, cette épisode brisait les codes établit par la série en nous proposant une vue isométrique à la Diablo et ou la coopération était vraiment au centre du gameplay, voyons ce que Crystal Dynamics nous réserve, 4ans après pour ce nouvel épisode baptisé « The Temple of Osiris »

[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris

Direction donc l’Egypte et principalement le temple d’Osiris. Tout le monde connait les légende de malédictions et des différents pièges que renferment les tombeaux et ce dernier n’échappera pas à la règle après avoir mis la main sur le sceptre du fils de Nout, la belle Lara ainsi que l’archéologue Carter Bell se retrouvent enfermé dans le tombeau du Dieu ! Heureusement qu’Isis (femme d’Osiris) et Horus (son fils) font leur apparition afin de leur donner la solution à leur malheur, il leur fondra donc reconstituer le corps d’Osiris découpé soigneusement par le vilain Dieu Seth (qui est son frère, ça va vous suivez ?) et bien entendu le vaincre afin de sortir du tombeau ! Un scénario ultra classique sans grande profondeur et avec quelques libertés prisent par rapport à la mythologie Egyptienne, mais on ne leur en tiendra par rigeur…..

[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris
[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris

Avant d’attaquer la grosse partie du jeu qui consiste en son gameplay basé sur la coopération. Passons sur le premier aspect qui nous touche directement les graphismes !

Bon sans être au top des dernières productions cet épisode de Tomb Raider est assez agréable à regarder, l’action reste fluide à l’exception du Hub qui vous permet de vous orienter vers les différends niveau , les effets de lumières et d’ombre sont très bien géré tout comme les quelques effets de particules, l’interface à été également revu et corrigé pour apporter plus de clarté à l’action ce qui l’a rend bien plus lisible que dans l’épisode précédent ou on avait tendance à se perde un peu . Du bon boulot dans sa globalité, sans pour autant nous décrocher les yeux de la tête !

[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris
[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris

Le principe assez classique puisque nous pourrons une fois de plus arpenter les différents tombeaux en coop (seul ou avec un ami) afin de déjouer les plans de Seth, non sans mal puisque ce dernier aura pris soins de placer quelques-uns de ses lieutenants sur son passage afin de bien entendu récupérer les différentes partie du Dieu Osiris.

Le gameplay se retrouve donc assez entrecoupé par quelques cinématiques dont les dialogues sont assez creux….Heureusement que la maniabilité, malgré une certaine linéarité du level design, de la belle Lara a fait l’objet d’un soins tout particulier et que ses différents enchainements répondent au doigt et à l’œil. Hélas l’action ne se renouvelle pas énormément en enchainant un peu de fight, des énigmes pas bien méchantes (quoique…) et de la plateforme terrain de jeu préféré de la belle Lara et ce grâcxe en partie à son grappin.

Les points de sauvegardes sont particulièrement bien pensé puisqu’il ne vous faudra pas vous retaper un stage complet si vous venez à mourir et cela est dû au fait que les stages sont divisés en plusieurs tableau

[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris
[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris[MON AVIS] Lara croft and the Temple of Osiris

Pour la coop Crystal Dynamics à fait le choix de nous proposer deux type de personnages, l’humain équipé d’une armes, d’une torches (ben oui les tombeaux ces lugubre) et bien entendu du fameux grappin et la deuxième catégorie vous propulsera dans la peau d’un Dieu équipé du simple bâton multifonctions d’Osiris, mais ne croyez pas qu’être un Dieu vous fera traverser le jeu sans encombre, il s’agit ici de coop et chacun devra compter sur l’autre afin d’arriver à ses fins.

Malgré le fait que vous n’êtes rien sans l’autre les développeurs, grand sadique, qu’ils sont ont réussi à inclure une véritable notion de compétitivité entre les différents joueurs, à la fin de chaque stages terminé, les joueurs se verront remettre des bonus qui feront parfois grincer les dents de vos « amis » et c’est là que cela devient vraiment fun à jouer, car à certains moments vous devrez faire un choix afin d’aider ou pas un de vos collègue d’infortunes afin d’obtenir les fameux bonus ! Les énigmes deviennent elles aussi plus difficiles et c’est la course contre la montre afin de trouver la solution avant ses coéquipiers.

C’est très bien pensé de la part des développeurs et cela rend les partie en coop vraiment fun ou on se lance quelques mots bien fleurit dans de grand éclat de rire (sauf moi je suis très mauvais perdant !)

Pour conclure cet avis j’aurais tendance à dire que ce second épisode s’inspire fortement d’un premier et qu’il n’apporte pas de grande surprise, mais les développeurs ont incorporé quelques éléments de gameplay surtout en coop ou le jeu devient vraiment fun à jouer. La partie solo est, elle plus classique sans pour autant être désagréable à jouer, elle devrait plaire à tout ceux qui ont déjà jouer au premier épisode et je conseille vivement aux autres de se lancer dans cette aventure bien sympathique de Lara en attendant Rise of The Tomb Raider (exclu Xone) !

Commenter cet article