Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par legeekmoderne

[MON AVIS] Bloodborne

Réjouissez-vous heureux possesseurs de PS4, gargarisez-vous de fierté et d'allégresse car voici venir exclusivement pour vous le dernier rejeton du studio From Software à qui l'on doit la saga des souls (Demon's Souls, Dark Souls et Dark Souls 2). Non, vous ne rêvez pas, le temps est (enfin) venu de nourrir votre console avec du sang frais et de délaisser cette honteuse pitance composée de jeux remasterisés au tromblon. Voici la noirceur, voici la douleur, voici Bloodborne (et tant pis pour la rime en "eur")!

[MON AVIS] Bloodborne[MON AVIS] Bloodborne
[MON AVIS] Bloodborne

Tout débute par un réveil difficile dans une clinique plongée dans la pénombre, aucun rapport cependant avec un éventuel abus de boissons alcoolisées. Le style vestimentaire de votre avatar et la décoration de la pièce donnent le ton : Bloodborne plonge le joueur dans un univers victorien du plus bel effet et riche en détails.

La direction artistique du jeu est de haute volée et le travail accompli par les artistes de From Software, afin de donner au jeu une atmosphère unique, est tout simplement remarquable. Mais trêve de considérations esthétiques, l'exploration n'attend pas. Après avoir lu quelques messages laissés au sol (pour informer le joueur des commandes de base), le moment est venu d'affronter à mains nues un premier adversaire, un loup-garou, qui n'apprécie pas vraiment d'être interrompu durant son repas. Inutile de préciser que ce bref combat ne tourne pas à notre avantage et nous sommes donc transportés dans Le rêve du chasseur, une zone centrale où il sera possible d'améliorer armes et personnage ainsi que d'utiliser des autels pour retourner aux endroits déjà visités (similaire au Nexus dans Demon's souls pour ceux qui y ont joué).

La véritable épopée sanguinolente débute à cet instant et, pour ne pas vous priver du plaisir de la découverte, je n'en dirai pas plus. Il est par contre plus judicieux, selon moi, de vous exposer en quoi le jeu est identique aux jeux souls par certains aspects et en quoi il diffère par d'autres, sans oublier de mentionner quelques soucis techniques. Respirez profondément, c'est parti!

[MON AVIS] Bloodborne[MON AVIS] Bloodborne[MON AVIS] Bloodborne

La phase de création du personnage, avant le réveil dans la clinique, est quasi identique à celle de Dark Souls 2 à l'exception du choix de la classe remplacé ici par le choix de l'origine. Cela influence les statistiques de départ mais pas l'équipement puisque chaque nouveau personnage possède le même équipement de base. Parlons des statistiques justement, elles sont au nombre de six : vitalité, endurance, force, compétence (dextérité), teinte sanglante (armes à feu) et ésotérisme (utilisation d'objets).

Trois changements importants (y compris pour le gameplay) découlent de cette refonte des statistiques. Il n'y a tout d'abord plus de limite de poids pour l'équipement (compétence vigueur dans Dark Souls 2), vous êtes libres de choisir votre équipement sans prendre le risque de réduire la mobilité du personnage. Ensuite, les différentes formes de magie disparaissent au profit d'une seule statistique (ésotérisme) qui augmente les effets/dégâts des objets en général mais permet surtout l'utilisation de puissants objets uniques. La présence d'armes à feu, au détriment des boucliers, constitue enfin le changement le plus marquant du jeu.

Oubliez la relative sécurité des boucliers imposants et saluez l'apparition de la contre-attaque à grands coups de pistolet! Chaque arme de corps-à-corps dispose de deux formes, la première (forme pliée) autorise l'utilisation d'une arme à feu en main gauche alors que la seconde (forme dépliée) nécessite l'emploi des deux mains.

[MON AVIS] Bloodborne
[MON AVIS] Bloodborne[MON AVIS] Bloodborne

Même si la manipulation à accomplir pour réussir une contre-attaque est simple en théorie (appuyer sur L2 pour tirer sur l'ennemi juste avant l'impact de son coup), elle demande un minimum de pratique avant de pouvoir être utilisée correctement mais une fois acquise, sa réussite assomme l'adversaire (dont de nombreux boss) et laisse au joueur un bref moment pour lui asséner une attaque (appelée attaque viscérale) qui infligera des dégâts conséquents. Une autre subtilité apportée cette fois aux armes de corps-à-corps (dans leurs deux formes) est l'attaque chargée, maintenir les touches R1/R2 enfoncées déclenchera un coup puissant...pratique pour réaliser un backstab sur les ennemis (R2 enfoncé dans le dos de l'adversaire puis R1 pour effectuer une attaque viscérale).

Cette approche plus nerveuse des combats est plaisante (après néanmoins un temps d'adaptation) et est accentuée par une faible perte d'endurance lorsque vous esquivez une attaque (la classique roulade devient un pas chassé lorsqu'une cible est verrouillée). Bref, si vous voulez survivre, soyez mobiles!

[MON AVIS] Bloodborne[MON AVIS] Bloodborne
[MON AVIS] Bloodborne

Toujours dans le registre des changements, les potions de vie ne s'appellent plus fioles d'Estus mais fioles de sang et peuvent être trouvées dans le décor ou parfois sur le cadavre d'un ennemi joyeusement étripé (idem pour les munitions des armes à feu). Les échos de sang se substituent aux âmes comme la nouvelle "monnaie" du jeu et la lucidité débarque au beau milieu de tout ça. Cette dernière augmente lorsque vous rencontrez pour la première fois un boss (elle augmente aussi après l'avoir tué), lorsque vous découvrez certaines zones ou en consommant un objet prévu à cet effet.

Un marchand sera disponible (minimum 10 en lucidité) dans Le rêve du chasseur et vendra divers objets, notamment pour le jeu en ligne, en échange de points de lucidité. Dernier gros changement, votre personnage ne peut s'équiper d'anneaux. Ces bonus passifs s'obtiennent dorénavant grâce à des runes que l'on associe au personnage. Par contre, une chose qui ne change pas, le jeu en ligne est toujours un mélange de coopération et de joueur contre joueur. La narration et les informations sur le fonctionnement de certaines mécaniques de jeu sont volontairement floues, pas de changement non plus de ce côté-là. Astuce typique de From Software pour pousser le joueur à s'investir pleinement dans l'expérience de jeu...mais qui peut s'avérer déstabilisante pour les nouveaux joueurs.

[MON AVIS] Bloodborne

Je vous parlais de soucis techniques au début de ce test, le moment est venu de vous dire à quel point je ne suis pas content, mais alors pas content du tout et ce pour deux raisons. La première est le temps de chargement (une trentaine de secondes) à chaque changement de zone et à chaque mort du personnage. C'est particulièrement absurde pour un jeu où l'on peut mourir si rapidement et si souvent! La seconde raison concerne le framerate, le jeu accuse de fréquentes saccades, heureusement légères, qui peuvent finir par fatiguer les yeux après plusieurs heures de jeu (surtout si, comme moi, vous êtes astigmate).

Comprenez moi bien, ces saccades ne vont pas nuire à votre plaisir de jeu mais je trouve dommage de vendre un jeu nouvelle génération (supposée être largement plus puissante que la précédente) et de ne pas avoir au final un framerate stable. Les développeurs sont cependant au courant de ces deux problèmes et ont déjà annoncé travailler sur un futur patch afin de les corriger. Croisons fort les doigts...

Ma conclusion débute par un conseil pour profiter au mieux du jeu : Bloodborne est une déclinaison des jeux souls et en aucun cas une suite. Certes, il est construit à partir d'une base commune aux titres estampillés From Software mais les nouvelles petites touches apportées ici et là modifient finalement la manière de jouer. Même si j'aurais aimé un peu plus de choix au niveau des armes (avis purement subjectif), je vous invite à parcourir cet univers torturé et maudit, entre folie et rêve.

Remarque :

Pour prolonger la durée de vie du jeu (en plus du New Game + habituel), les développeurs ont intégré les donjons Calice que l'on active en combinant plusieurs objets à un autel. L'agencement de ces donjons est censé être différent à chaque activation, ainsi que les types d'ennemis qui les occupent. L'intérêt est d'obtenir expérience et nouveaux objets tout en faisant une pause dans le déroulement de l'histoire. Il m'est actuellement impossible de vous en dire plus sur ce contenu car je souhaite terminer une première fois le jeu avant de tester ces fameux donjons.

Merci à Philippe grand connaisseur de la licence Dark Soul pour son expertise éclairée de cette nouvelle licence qu'est Bloodborne !

Commenter cet article

avis credit 15/04/2015 18:11

Hé hé je vais le prendre je pense pour y jouer pendant les vacances :) Merci pour ton analyse !

Guillaume H 14/04/2015 20:58

Malgré les défauts (Je suis astigmate aussi) :) tu m'as donné envie d'y jouer