Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par legeekmoderne

Voilà deux semaines que je me suis attaqué au bitume des circuits de Project CARS. Après plusieurs milliers de kilomètres parcourus, il est temps de vous donner mon avis.

Pour commencer, il faut savoir que j’ai tester la version Xbox One et qui, à en croire mes confrères, n’est pas la plus belle graphiquement… Je ne l’ai pas comparé aux versions des autres supports donc je ne m’étalerai pas sur ce sujet.

[MON AVIS] Project Cars

Alors que les joueurs PC avaient droit à leur lot de VRAIS simulation automobile comme GTR ou rFactor, les joueurs console devaient se contenter de grosses licences un peu hybrides entre la simulation et l’arcade comme Forza Motorsport (simulation mais pas trop) et Grand Turismo (Arcade déguisée grâce à des option de réglage…).

Alors première question qui brûle tout joueur : « alors il est beau ??? » Et bien oui en effet Project CARS a de l’allure mais… sans plus. En effet si on le compare à LA licence de la machine de Microsoft qu’est Forza, et bien ce dernier ma toujours mis une claque plus douloureuse que ce Project CARS. Mais comme dit plus haut, il semblerait que les joueurs PS4 et PC soient plus gâtés de ce côté là. A vérifier. (Mon rédac chef n’a qu’à s’en charger ;-) )

Niveau technique c’est par contre impeccable. La sensation de conduite est juste parfaite. On conduit une vraie voiture. Le plus bluffant c’est que même au pad chaque petite glissade ou imperfection du circuit se ressent. Pas besoin donc d’investir dans un volant à 1 million de dollars pour obtenir des sensations exceptionnelles (mais si vous en avez un c’est encore mieux).

[MON AVIS] Project Cars[MON AVIS] Project Cars
[MON AVIS] Project Cars[MON AVIS] Project Cars[MON AVIS] Project Cars

Ceci étant dit, le jeu n’est pas réservé à une caste supérieure de pilotes pro. Slightly Mad Studios a bossé dur pour que son bébé soit accessible au plus grand nombre. La prise en main reste plus aisée qu’un jeu de simulation pure sur PC. Project CARS se situe entre Forza Motorsport 5 et une simulation hardcore comme un GTR par exemple. Un jeu à la conduite hyper réaliste truffé d’un nombre incalculable de réglages mais accessible à tout type de joueur qui aime la course

Le mode carrière est un peu juste et vous en ferez vite le tour. Tout est accessible tout de suite (voitures, circuits…). On se lasse donc un peu vite par le manque challenge. En effet, auccune place n’est laissé à l’évolution de votre pilote ou de vos véhicule. L’absence de récompenses attrayantes est frustrante… Alors que sur GT ou Forza on passe des heures de course pour monter d’une division ou pour acquérir un nouveau bolide, ici on vous sert tout sur un plateau et donc le jeu en perd de sa saveur. Dommage…

[MON AVIS] Project Cars[MON AVIS] Project Cars
[MON AVIS] Project Cars[MON AVIS] Project Cars[MON AVIS] Project Cars

L’intérêt de Project CARS réside dans son mode online. Se mesurer aux autre joueurs dans un jeu aussi technique est jouissif. Pas de place pour les bourrins qui retourneront vite sur Need For Speed. Vous rejoignez des lobby. Ce sont des profils de courses crées qui changent la physionomie d’une course. Météo, circuit, réglage du véhicule, véhicule lui même etc… Vous pourrez donc rejoindre un type de course qui correspondra plus à votre profil de pilote. Au fur et à mesure des courses, le jeu va établir quelle type de pilote vous êtes et votre profil est consultable par vos cooccurrents. Vous pouvez connaître donc les points fort et les points faible des autres participants et vice

Petit manque (incompréhensible) sur Xbox One, la création de votre propre lobby est impossible. Alors apparemment cette option est disponible sur PS4 et PC. Cette possibilité vous permet de concevoir le type de course qui vous convient et de défier les autres pilotes sur un terrain qui vous est plus favorable. Pourquoi cette absence sur Xbox One ? Cela viendra peut-être.

Pour conclure, Slightly Mad Studios s’est introduit dans un secteur vierge de toute concurrence sur console de salon. Paris réussi ? En partie oui. Aucun concurents ne pousse l’aspect simulation aussi loin c’est vrai. Mais ceux-ci se rattrape sur un contenu solo beaucoup plus riche. Si Project CARS avait poussé cet aspect plus loin, il aurait distancé Forza ou GT de plusieurs longueur.

C’est raté de ce coté là. Le coté joussif du online sauve fort heureusement la pauvreté du mode carrière. Nous avont donc là un excellent jeu et la seule véritable simulation sur console. Mais un Forza Motorsport reste un cran au dessus pour son équilible et la richesse de tout ses modes. Et puis le jeu de Turn 10 est simplement plus beau. Les férus de simulation frustrés de la pauvreté de l’offre sur console seron ravi de l’arrivé de Project CARS.

Les joueurs occasionels Xbox qui possèdent déjà Forza Motorsport 5 par exemple, n’investiront certainement pas dans ce nouveau jeu. Pour les joueur PS4 la concurrence est moins féroce et donc Project CARS est leur seule alternative.

Pour les joueurs PC… ce dernier né des simulations auto reste peut-être « trop accessible » par rapport aux adversaires.

Merci à Karim pour son avis éclairé sur une des simulations de voitures les plus attendues du moment (en attendant GT7 bien entendu )

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article