Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par legeekmoderne

Au lendemain du Grand Prix de Francorchamps, j’ai eu l’envie de me faire mon opinion sur le frère jumeau vidéoludique cette belle compétition qu’est la Formule 1 j’ai nommé F1 2015. Frère jumeau ? En fait pas vraiment…

[MON AVIS] F1 2015 (XONE - PS4)

Codemaster avait fort à faire cette année puisque en effet tout fan de F1 attendait l’opus 2015 comme celui de la Next Gen. Autant vous le dire tout de suite, il nous faudra attendre F1 2016.

En effet, techniquement c’est un peu juste. Les environnements sont correct sans être extraordinaire et on repère vite de l’aliasing par ci par là… Dommage. Attention F1 2015 n’est pas laid loin de là ! Mais on voit peu de différence avec ce qui c’est fait de mieux sur la fin de vie de la Xbox 360.

Pour ce qui concerne la modélisation des voitures là c’est mieux, même presque rien a reproché ! (Ce serait triste pour un jeu qui détient les droits d’une telle licence.)

Si on passe outre le côté esthétique, le plus décevant est le contenu. Au début du jeu on vous donne 2 choix… Un menu avec 2 CHOIX !!!!!!?????!!!!! Soit revivre la saison 2014 ou participer à la saison 2015. Waaaaaaa ! Entre les deux mon cœur balance… ou pas.

[MON AVIS] F1 2015 (XONE - PS4)
[MON AVIS] F1 2015 (XONE - PS4)[MON AVIS] F1 2015 (XONE - PS4)[MON AVIS] F1 2015 (XONE - PS4)

Absence donc totale de mode carrière. On est obligé d’entamer un championnat du monde avec un pilote existant. Le contenu est donc assez pauvre. Niveau réalisme, je conseille de désactiver la plupart des aides à la conduite afin d’éviter d’avoir l’impression de jouer à Need for Speed.

Lorsque ces réglages sont fais, on a presque la sensation d’être dans une simulation. Presque parce que l’IA te fait bien ressentir que ce n’est pas le cas ! DEBILE est un mot gentil pour décrire l’IA. Chaque pilote se comporte comme si il était seul sur la piste. On a l’impression de faire la course avec des pilote de Nascar et les sortie de piste et les collision sont légions tellement l’IA est bourrin.

En bref l’aspect conduite n’est intéressante que lorsque les aides sont désactivée (sans volant vous puvez vous permettre de laisser la boite automatique). Et l’aspect compétition n’est intéressant que contre d’autres joueurs en ligne.

LA réussite de Codemaster est sur l’ambiance générale. Les transition vidéo, la présentation de la course jusqu’au podium, tout transpire la réalité. Là dessus bravo ! On a l’impression de regarder un Grand Prix à la télévision.

F1 2015 n’est donc pas un grand cru mais n’est pas mauvais non plus. L’absence de contenu et d’une vraie IA rend le prix du jeux un peu surévalué. A moins d’être un fan inconsidéré de la licence « Formule 1 », il vaudrait peut être mieux attendre quelques mois afin d’acquérir cet opus à un prix plus modeste. Mais bien entendu à chacun de se faire son opinion.

Commenter cet article